L’observatoire est né d’une volonté partagée de connaissances du tissu économique, de sa structuration, de ses dynamiques et de ses spécificités locales. Dans un contexte de mutations économiques, de transition écologique, d’économie des ressources, il apportera les clés de lecture aux territoires pour mieux anticiper ces enjeux et les accompagner dans leurs nécessaires évolutions. Lieu de partage, l’observatoire revêt un enjeu majeur de dialogue et de coopération à l’échelle des Territoires de l’Orléanais.

Un observatoire en construction

L’observatoire économique a été initié en 2021 dans une démarche partenariale entre TOPOS et Loire&Orléans Economie. Aujourd’hui élargie à une pluralité d’acteurs, TOPOS coordonne et anime ce réseau pour développer collectivement l’observatoire. La construction de la gouvernance assurant le suivi et la participation à l’observatoire et ses études est la prochaine étape clé.

C’est dans cette dynamique que TOPOS finalise la création de l’Atlas des Zones d’Activités Économiques (ZAE). Il constituera le premier outil permettant d’alimenter l’observation économique des Territoires de l’Orléanais.

Mieux comprendre le territoire pour mieux cibler le développement économique local

Rendre compte des capacités du territoire et de ses ressources locales, dans la perspective d’un développement économique plus durable et résilient constitue le cœur de mission de l’observatoire économique.

Les bénéfices pour les territoires seront multiples :

  • Disposer d’un outil pérenne d’observation, de suivi et de support au développement économique
  • Partager un socle commun d’observation
  • Améliorer la connaissance et la compréhension de leur environnement et de ses spécificités
  • Alimenter leurs réflexions stratégiques et opérationnelles en matière de développement économique, de dynamiques des filières et d’écosystèmes locaux
  • Anticiper les enjeux d’aménagement et de développement de demain
  • Apporter de la visibilité et de la lisibilité

Une élaboration partenariale du programme de travail

L’élaboration du programme de travail 2021-2023 de TOPOS a fait l’objet d’une large concertation auprès de l’ensemble de ses membres et partenaires. Elle a été l’occasion d’identifier collégialement les premiers travaux à réaliser dans le cadre de l’observatoire économique. Le fil rouge « Transitions et mutations » du programme de travail, reconnaît comme clefs les projets suivants :

  • Recenser, caractériser et analyser les Zones d’Activités Économiques à l’aide d’un atlas interactif pour doter les collectivités d’un outil de suivi, support au développement économique
  • Etablir un état des lieux du marché foncier économique pour faciliter un développement plus durable et économe en ressources, à travers la mise en œuvre d’outils spécifiques (objectiver l’occupation du foncier, ses mutations récentes, identifier les potentiels gisements de foncier en renouvellement urbain)
  • Réaliser un cycle d’études prospectives sur les grandes filières du territoire, à commencer par les enjeux de l’évolution de l’activité logistique sur les territoires de l’Orléanais
  • Identifier et caractériser le patrimoine immobilier tertiaire local, dans une logique prospective (évolutions du marché immobilier, transition écologique, essor du télétravail, développement des Tiers-lieux…)

Cette première session d’études et d’outils alimentera l’observatoire économique des Territoires de l’Orléanais. À l’occasion de rencontres pluriannuelles, elle nourrira les réflexions et permettra de partager les enjeux du développement économique de demain.