L’observatoire est né d’une volonté partagée de connaissance de la structuration du tissu économique. Il revêt un enjeu majeur de dialogue et de coopération à l’échelle de l’InterSCoT. L’analyse économique des territoires, de leur l’attractivité et de leur dynamisme se trouve au cœur de l’observatoire.

Brique après brique, un observatoire en construction

Actuellement au stade de préfiguration, de solides partenariats se tissent avec les acteurs locaux. Le groupement d’intérêt public Loire&Orléans Économie Loiret et les territoires de l’orléanais participent activement à la démarche de construction.

L’observatoire économique est imaginé comme un puzzle qui assemble diverses composante :

  • Attractivité et rayonnement
  • Parcs d’activités
  • Foncier économique
  • Projets d’aménagement
  • Immobilier d’entreprise

La composante Attractivité & Rayonnement est la première pièce du puzzle. Elle a été développée pour répondre aux objectifs d’évaluation du processus de métropolisation. Forte de 180 indicateurs multithématiques, elle éclaire sur les leviers d’attractivité du territoire et son potentiel de développement. Sur le plan économique, une première batterie d’indicateurs contribue à dresser un portrait synthétique sur la métropole.

La composante Parcs d’activités constitue quant à elle le socle fondamental de l’observatoire économique. En cours de construction, la localisation fine des activités et de l’emploi a pour objectif :

  • de rendre compte de la structuration de l’activité économique ;
  • d’objectiver les dynamiques et les flux sur notre territoire.

L’observatoire du foncier et l’observatoire des opérations d’aménagement développés par l’agence viendront prochainement compléter le puzzle.

Définir les bases pour se projeter vers l’avenir

En appui de l’observatoire, TOPOS met à profit son expertise sur diverses études thématiques et prospectives. Ces études nourrissent et accompagnent la définition de la stratégie économique territoriale. À titre d’exemple, elles peuvent aussi bien concerner de grands projets d’aménagement locaux –tel que la réouverture de la ligne ferroviaire Orléans-Châteauneuf-sur-Loire -, que s’inscrire dans un contexte national –à l’image de l’étude « Baromètre des implantations de services en France »(cf. En savoir +) -.